Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

kerk-hof.overblog.com

Bienvenue sur le blog de l'association Kerk Hof, mémoire de pierre. Cette jeune association bailleuloise vous invite à découvrir ce patrimoine oublié que constitue le cimetière de la ville, véritable musée à ciel ouvert et bibliothèque de la vie.


Symboles et ornements 7

Publié par Arnaud Schoonheere sur 21 Décembre 2015, 20:02pm

Catégories : #symboles et ornements

Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous faire découvrir l'artiste Fidel Binz à travers l'étude d'une statue de Pleureuse située au sein de notre Kerk Hof.

  • La statue de Pleureuse : description

Au cimetière de Bailleul, non loin du calvaire, se trouve la tombe de la famille De Clercq. Un imposant monument funéraire de granit noir, accompagné d'une sculpture de bronze nous rappelle les origines bourgeoises des défunts.

La statue placée au centre du monument, devant une haute stèle, représente une Pleureuse, figure allégorique du deuil. On en trouve un nombre important dans nos cimetières de France métropolitaine, mais aussi sur plusieurs de nos places publiques, ornant des monument aux morts.
Ici, notre Pleureuse est représentée sous les traits d'une jeune femme. Assise sur un banc de pierre, tête baissée, le corps enveloppé dans un long manteau, elle pleure un parent disparu. Sa tête est couverte d'un voile qui ne rend visible qu'une partie de son visage et de sa chevelure. Figure d'affliction, la Pleureuse a ses avants bras posés sur une urne cinéraire, allégorie du défunt.

Il s'agit là d"une oeuvre de bonne facture. En effet, que ce soit les proportions du corps, la posture prise par ce dernier ou l'attention portée aux détails, rien de dénote dans cette sculpture.

Dans l'un des plis du manteau est gravée la signature du sculpteur : F. BINZ
Intéressons-nous de plus près à cet artiste...

  • Les Binz : une famille de sculpteurs

Fidel Binz, né le 22 Novembre 1850 à Mahlberg*, est un sculpteur allemand.A peine âgé de 18 ans, il entreprend des études de dessin et de sculpture au sein de l'Académie des Beaux-arts de Munich. Quelques temps après, le jeune Fidel Binz s’installe à Karlsruhe où il fonde un atelier dédié à l’art funéraire et à la sculpture architecturale**. Les statues qui sortent de son atelier sont pour la plupart simplement signées « Binz » et se retrouvent en majeure partie dans le cimetière principal de Karlsruhe. De plus, si son matériau de prédilection est la pierre, il lui arrive de dessiner des modèles voués à être réalisés en bronze comme en atteste sa Pleureuse sise au cimetière de Bailleul.

Fidel Binz épousa Clémentine Binz, née Klages (1854-1947), qui lui donne trois enfants. L’un d’entre eux, Hermann Binz devient également sculpteur.
Fidel Binz meurt en 1920 et est inhumé dans le cimetière principal de Karlsruhe. Sa tombe est surmontée d’une stèle sur laquelle sont inscrits les noms des différents membres de la famille Binz, et ornée d'une statue de pleureuse datée de 1891, identique à celle située au cimetière de Bailleul. Il s'agit là d'un motif récurrent dans la carrière de Fidel Binz, utilisé à de nombreuses reprises durant sa carrière.

Hermann Binz (1876-1946), fils de Fidel Binz, devient lui aussi sculpteur après une période d’apprentissage passée dans l'atelier de son père. De 1895 à 1900, il complète sa formation en suivant les cours dispensés par Adolf Heer et Fridolin Dietsche, professeurs à l’École des arts appliqués de Karlsruhe, puis ceux de Gerhard Janensch, enseignant à l'Académie des Arts de Berlin. Notons que, durant cette période, Hermann Binz voyage dans différents pays d’Europe, notamment en Italie et en France. En 1903, il revient s’installer dans sa ville natale de Karlsruhe où il fait carrière.

*ville située au sud de l’Allemagne actuelle
**Grabmalkunst und Bauplastik

Références :

- Documentation du musée d'Orsay

-Archives en ligne sur le site de la ville de Karlsruhe : karlsruhe.de

Le monument funéraire de la famille De Clercq à Bailleul, et celui de la famille Binz à Karlsruhe (Photographies : Arnaud SCHOONHEERE, le 22 décembre 2015 et Axel MAURUSZAT, le 22 avril 2009).
Le monument funéraire de la famille De Clercq à Bailleul, et celui de la famille Binz à Karlsruhe (Photographies : Arnaud SCHOONHEERE, le 22 décembre 2015 et Axel MAURUSZAT, le 22 avril 2009).

Le monument funéraire de la famille De Clercq à Bailleul, et celui de la famille Binz à Karlsruhe (Photographies : Arnaud SCHOONHEERE, le 22 décembre 2015 et Axel MAURUSZAT, le 22 avril 2009).

Commenter cet article

Lily 09/02/2016 10:16

Très bonne idée de nous faire voyager plus loin que notre Kerk Hof ! Il n'a pas fini de nous étonner...

Mido 24/12/2015 08:08

Merci pour ce nouvel article et joyeux Noël !

sénéchal 24/12/2015 05:32

Article bien enrichi. Joëlle

sénéchal 24/12/2015 05:31

Article bien enrichi Joëlle

Nous sommes sociaux !

Articles récents